Première réussie!

Bravo!

Super énergie ce soir!  C’était beau à voir.

Jeudi soir, 2e spectacle : on se retrouve à 18h30.  Réchauffement/répétition quelques minutes plus tard dans la salle de spectacle.

Pour votre arrivée, 2 options s’offrent à vous :

a) vous faites la même chose que ce soir, par l’entrée des artistes de la 5e salle, à travers les coulisses, vers la salle de spectacle pour le réchauffement. Vous gardez vos affaires avec vous.

b) vous vous rendez à la salle de répétition D (tout près de la G, où on était la semaine dernière) au sous-sol pour y déposer vos affaires. Code de la porte : 5421.  Ne pas le crier sur les toits svp!  Et bien refermer la porte derrière vous.

Dans tous les cas, à 19h15, on se divise et se transforme en public qui ne se connaît pas.

Retraits

Note pour les absents : nous ne chantons que les pièces dans lesquelles notre présence ajoute quelque chose de significatif soit :

  • Larguez les amours
  • J’ai des frères à l’infini
  • Charabia sauvage
  • Tempus fugit

On enlève les «lul lul lul», on enlève les «Pas de pitié!» et on enlève «Il y a certainement quelqu’un» où Chloé exprime une souffrance bien personnelle, qui ne se partage pas, en terme de symbolique.

Pour J’ai des frères à l’infini, tout le monde chante les «Frères et soeurs» en choeur jusqu’à la fin.  On ne fait plus le «choeur gospel de la page 3», trop de confusion.

Ces retraits -qui m’ont d’abord fait un pincement au coeur- sont une décision de Philippe que j’approuve complètement après avoir vu le tout ce soir.  Le rythme du spectacle s’en trouve amélioré, on ne se lève plus 8 fois, la présence de Chloé demeure le point central d’intérêt pour des chansons plus intimes et notre climax (Tempus) est appuyé par le fait qu’on chante moins au préalable.  On avait en effet «saupoudré» de la chorale un peu partout. Notre présence ce soir était très efficace, surprenante, enveloppante et dynamisante.  On garde ça comme ça.

Beaucoup de commentaires élogieux à propos du choeur ce soir.  On lâche pas!

Voilu!

Hâte au prochain show.

Catherine