Chanter à Gatineau

Bonjour,

Gatineau

Une petite équipe de Montréal s’organise en co-voiturage pour aller chanter à Gatineau le 29 octobre prochain.  Aux dernières nouvelles, Marie-Josée, Isabelle, Renée, Hugues, Michel, Cécile (et peut-être Julie Stea?) y seront (pas de panique si vos plans ont changé, nous sommes dans un pays libre).  Il y aura également un groupe du choeur classique de l’Outaouais pour chanter le Tempus fugit.

C’est donc dire que les choristes de Montréal formeront un petit choeur pour J’ai des frères à l’infini, Larguez les amours et possiblement Charabia sauvage (Magnificat).  D’autres volontaires por joindre ces voix?  Besoin d’altos!

Choristes attendus à 17h45 à la Salle Jean-Despréz.  

Habits noirs.  

Pour plus de détails (comment et avec qui s’y rendre), vous pouvez contacter Marie-Josée : arapik@hotmail.com

Québec

Le lendemain, le 30 octobre aura lieu le concert à l’Anglicane de Lévis où un choeur du Kamouraska sera présent sous la direction de Mathieu Rivest, grand ami et collègue.  La salle étant petite, les organisateurs craignent que les choristes soient trop nombreux et aimeraient qu’on restreigne le nombre de choristes.

Loin de moi l’idée de vous brimer dans votre désir de chanter sur scène avec Chloé, mais pour Lévis, vous pouvez vous désister volontairement; ça va rassurer les organisateurs d’avoir quelques voix de moins.  Je vous laisse décider; je me dis que les choses vont se faire naturellement.  Et pour ma part, je suis confiante que chacun pourra chanter confortablement.  Mais vous savez, je suis parfois très (trop?) optimiste.

Terrebonne

Semaine dernière, à Terrebonne, paraît que le choeur a bien chanté; yé!  Marie-Josée m’a laissé une note à votre intention et était désolée du fait que les régisseurs en coulisse auraient refusé d’aller chercher les choristes au moment du salut final.  Trop de temps, trop loin, trop compliqué ou jugé superflu de leur point de vue?  Je ne sais pas.  Permission refusée.  Et ce n’est pas faute d’avoir essayé, m’a dit Marie-Josée.

Bref, il faudra se tenir près et prêt la prochaine fois!

Bonne semaine!

Catherine