Les voix statufiées

Installation de corps et de voix

Descriptif détaillé

L’IDÉE consiste en une installation conçue à partir des voix et des corps d’une trentaine de chanteurs et chanteuses. Chaque personne sera debout sur un promontoire (un cube noir de 12” de haut), immobile et imperturbable. Ils regarderont devant eux, dans des directions différentes, en interprétant pianissimo (très doux), un chant qu’ils auront eux-mêmes choisi.

Les choristes seront placés de sorte que le public puisse déambuler à travers cette étendue de voix statufiées, c’est à dire avec plus ou moins un mètre d’espace autour de chacun.

LES CHANTS : Chaque choriste sera invité à interpréter à très bas volume un chant ou une chanson tirée de sa propre histoire, d’un passé plus ou moins récent. Il est important que ce chant soit interprété dans la langue maternelle de chacun des choristes.

Le pianissimo des chants est très important; il invite les spectateurs à entrer dans l’espace intime des choristes (qui les surplombent), pour découvrir et bien entendre leurs chants presque secrets. Chaque choriste regarde droit devant, imperturbable à toutes distractions venant de l’extérieur. Aucun ne réagit à quiconque, très professionnel et investi dans ce théâtre vocal.

Cette attitude libère le spectateur de tout rapport personnalisé avec les choristes, lui permettant d’entrer en contact direct et entier avec le chant de chacun… ce qui emmènera le spectateur dans une longue errance à travers l’histoire de ces gens où chaque chanson – bien qu’une douzaine de langues soient mises en cause – devient une petite anecdote… livrée intimement.

Ces petits chants seront entrecoupés de plages de grands accords qui naîtront d’un point précis pour se propager lentement à l’ensemble du groupe. Cet effet sera émouvant pour les spectateurs qui se trouveront à l’intérieur de l’installation; étant transporté pour un court moment par cette vague d’harmonie très profonde. Dans la minute suivante, les petites chansons reprendront graduellement leurs places.

L’EFFET de loin est saisissant et très intrigant… Bien qu’il s’agisse de voix humaines, de théâtralisation dans l’interprétation, d’une approche très chorégraphique du corps dans son immobilité, le résultat est très esthétique et se réfère directement à l’art contemporain.

 

Un projet signé André Pappathomas